Kris Ty, fondatrice et blogueuse Les Filles de Londres

C’est quoi une Fille de Londres ?

C’est une fille courageuse et déterminée, parce qu’elle fait le choix de tout quitter pour s’expatrier dans un autre pays que le sien. Elle a décidé de donner un nouveau sens à sa vie. Ça a été mon cas et j’imagine que ça l’est pour beaucoup d’entre nous.

Parle-nous de tes futurs projets ?

Mon principal projet, c’est les Filles de Londres. Je souhaiterai que le site devienne la référence numéro 1 des filles/femmes qui souhaitent s’expatrier ici. Pour beaucoup de personnes, l’expatriation n’est pas facile, alors si on peut être là pour faciliter les choses, la team et moi en serions plus que ravies.

On fait quoi un jour off à Londres ?

Beaucoup de choses … En ce qui me concerne, quand je ne travaille pas, je vais découvrir des nouveaux spots avec mes ami(e)s où l’on peut boire un verre et manger. Il y a tellement de choses à visiter, en 4 ans, je n’en ai pas fait la moitié et à travers le blog, j’en découvre toujours plus. J’invite les nouveaux expats à faire la visite des musées, ils sont gratuits. Mais aussi à se perdre dans les rues de Londres, c’est à ce moment-là qu’on y découvre des supers beaux endroits pas forcément connus de tous.

Mathilde, blogueuse art et lifestyle

D’où viens-tu ? 

Je viens de Marseille et je suis fière d’avoir été influencée par la culture méditerranéenne. 
Débarquer à Londres en étant marseillaise peut être bizarre, quand on sait qu’on laisse derrière soit 360 jours de soleil par an.

Marseille ou Londres ? 

J’aime profondément la tranquillité de Marseille, la multiculturalité de la ville dans sa population, sa cuisine et son art. C’est un vrai bouillon d’inspiration pour moi. 
Pour ne pas trop sentir l’éloignement, la musique et son rap m’accompagne où que je sois. Il n’y a pas un été sans que je sois loin de Marseille et de sa lumière si particulière.

Je vis à Londres depuis 3 ans et je retrouve dans cette ville la diversité de ma ville d’origine. Aujourd’hui, je ressens la nécessité du dynamisme de Londres dans mon quotidien. 
La diversité et l’originalité plus accentuées me sont désormais essentielles. J’ai besoin de l’ouverture d’esprit de la ville.  Et si j’ai envie de me ressourcer et de repos, je prends un vol direction Marseille !

On fait quoi un jour off à Londres ? 

Ma journée parfaite à Londres débute en musique, en regardant sur TimeOut les choses de la semaine à ne pas rater. 
Suivant le temps, j’aime me balader du côté de Hampstead Park ou Primrose, avec un café à la main, suivi d’un déjeuner à Kentish Town chez Naturals.
L’après-midi, je cherche les nouvelles expos à faire pour flâner dans les musées et galeries de la ville. 
Je n’hésite pas à prendre le temps de m’arrêter pour quelques photos et faire découvrir sur Instagram les nouveaux spots que je déniche.
En fin de journée, on se retrouve avec mes amis autour d’un verre dans Soho ou aux alentours de King’s Cross. 
À partir du printemps, on mise sur les rooftops comme celui de l’Ace hôtel.
L’été, je raffole des pique-niques qui se prolongent en apéro dans un des parcs de la ville.

Where to shop?

Bien bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai besoin d’une nouvelle paire de chaussures et comme sûrement beaucoup parmi vous, je redoute l’affluence de touriste à Oxford Street.

Vous aussi vous voulez juste entrer dans un magasin, faire vos achats, sortir et rentrer le plus vite chez vous ?

Je me suis dit, pourquoi ne pas établir une liste des lieux pour shopper et des astuces pour éviter un maximum de monde en un minimum de temps. Voir l’article

Petite balade à vélo ?

Salut, salut à tous !

Le soleil se sent vraiment chez lui en ce moment à Londres et c’est à notre avantage !

Pour ce week-end, j’ai voulu vous proposer une activité paisible, motivante et agréable avec cette météo si chaleureuse: du vélo !

Je suis d’accord que faire du vélo en ville, (surtout à Londres) ce n’est pas l’idéal ! Entre les voitures, les BUS, les piétons, les autres vélos…etc ça peut devenir très vite un sacré périple ! Mais ce n’est pas parce qu’on est en ville qu’on ne peut pas trouver de bons endroits. Voir l’article

Instagram