Une playlist pour s’aimer à la mode British

A chaque St-Valentin, c’est la même chose. Le champagne est au frais et le repas déjà prêt à être dévorer. Mais qu’est-ce qu’il y a à se mettre dans les oreilles ? Pour éviter d’avoir un silence gênant, nous vous avons sélectionné quelques tubes made in England pour pimenter votre soirée. 

Pour les couples 

Histoire de ne pas perturber l’heureux élu, autant commencer avec un tube made in UK. La chanson, tout le monde la connaît et le message est assez clair. Bon si tu oses encore l’écouter, Shape of You est à toi. Et au cas tu n’es pas au courant, Ed à la base voulait proposer la chanson à Rihanna, ça aurait été différent !

Quand on parle de pop anglaise, il y a forcément un nom qui ressurgit… Oui je t’ai entendu ! C’est bien les Beatles ! Et l’amour, le Fab Four l’a chanté un peu sur tous les tons, et même un peu trop. Pour éviter encore l’overdose, soyons claires : les She Loves You, Can’t Buy Me Love, All you need is love, c’est non. Si tu fouilles un peu plus sur les chansons de jeunesse de Paul McCartney, on trouve la dansante, rythmé, entêtante et parfois romantique Hold me tight, un exercice, encore difficile à trouver aujourd’hui. Du coup j’ai dégoté la reprise de Evan Rachel Wood, dans la comédie musicale sur le groupe, Across The Universe.

Mais Macca n’est pas le seul à parler d’amour, ses copains ont aussi fait des merveilles en solo comme George Harrison avec la reprise Got My Mind Set On You ou Woman de John Lennon, la palme de l’amoureux transi.

Et en parlant d’amour total, Police n’était pas mal non plus dans Every Breath you take. C’est un classique des mariages mais, à la base, Sting a composé cela pendant son divorce et la chanson parle d’une relation obsédante avec un control-freak. Ça fait froid dans le dos quand on y pense !

Pour les VRAIES chansons d’amour, on est prêtes à se lover sur Just Like Heaven de The Cure, qui raconte les promenades de Robert Smith avec sa future femme sur les falaises du Sussex, Songbird d’Oasis, observation méditative de la nature et surtout Tender de Blur. C’est un peu la chanson qui fait tâche car c’est avant tout l’histoire de Damon Albarn et son ex, la chanteuse Justine Frischmann, l’histoire d’une rupture mais aussi l’espoir d’un nouvel amour qui consolera. Un peu dur pour l’ancienne membre d’Elastica.

Pour les célibattantes 

Il n’y a pas que les couples qui fêtent le 14 février, il y aussi toutes ces célibataires qui vont profiter pour lever leur verre de Chardonnay en pensant à leur dernier râteau sur Human League, à une histoire qui a pris l’eau dans une reprise de Soft Cell ou peut-être avoué sa flamme à un bon copain grâce à Robbie William.

Oui la vie c’est pas un conte de fin surtout pas en Angleterre parce qu’en termes de Prince Charmant, on a le « joli portrait de » Adam & the arts et pour l’idylle passionné, il faut écouter (et danser ) avec Kate Bush.

  • Pour finir la soirée en beauté… 

Voilà 4 chansons tantôt rock, un peu sauvage avec Led Zeppelin, totalement électro avec Massive Attaque et ce générique que l’on ne connaît que trop bienAlt-J et une création mi-sensuel mi-mathématique (si je te jure) et un petit air de Goldfrapp totalement disco, hommage à Marc Bolan.

Cherry on the cake, j’ai sélectionné la chanson la plus étrange peut-être mais la plus émouvante ne serait-ce que pour son nom. Les Hot Chip vont vous faire fondre avec leur déclaration d’amour bizarre  avec One Life Stand changeant à jamais l’amour d’une nuit en amour d’une vie.

L’intégralité de la playlist est à écouter sur Youtube 

Solène L. 

Pour d’autres histoires musicales à Londres suivez-moi :

instagram-4096-black-1024x1024logo-facebook-avec-des-coins-arrondis_318-9850twitter-logo-black-square

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

7   135
10   145
16   216
10   223
18   246