Et si on sortait dans des endroits un peu bizarres…

Vous vous sentez bien, vous, en cette période de post-Noël/galette/chandeleur ? Entre deux overdoses food, vous prendrez bien une part de clubbing. Oui mais où ? Les Anglais disent “Sortir de la boîte”, nous voilà donc à la recherche des endroits loin des boites… de nuit.. Let’s go ! 

lldc_concert-night-final_13-01-15

Dans un stade

Les Anglais, le rock à grand spectacle ,ça les connaît et pas que dans des comédies musicales. Mais quitte à voir les choses en grand autant faire ça de façon olympique. Et pourquoi pas tenter le Queen Elizabeth Olympic Park ? Bon Johnny n’est pas là mais après the Who, les Spice Girls et la Reine d’Angleterre pour l’ouverture des JO 2012, Depeche Mode et Guns N’ Roses seront au rendez-vous cet été. Pour les non rockeurs, Robbie Williams est également prévu. Et les kids (et les grands enfants), pourquoi ne pas tenter un petit tour de toboggan géant au ArcelorMittal Orbit

lexqueuenight2.jpg

Dans un pub 

Alors un concert dans un club, ce n’est pas ce qui manque à London. Alors pourquoi pas The Lexington ? Bon on est entre nous, ok ? C’est mon pub préféré. Peut-être parce que la déco fait un peu hipster qui rentre de la chasse. Peut-être parce que la bière y est reine et le whisky délicieux. Sans doute parce que les quizzs so british sont bien rock et signés du label magique de Bricklane Rough Trade. Et que les vendredis soirs sont gratuits pour des DJ sets pop rock atomiques à danser et écouter sans modération et même aux toilettes #perfectsono Peut-être mais peut-être parce que c’est cool aussi. 

islington-assembly-hall-9-of-14_950

Dans une mairie

Non, on ne vous invite pas à la fête de fin d’année du club de danse classique local. On n’oserait pas ; même si on ne s’étonne plus de voir des bibliothèques, des expos et des shops my closet dans les mairies de quartier, l’Islington Assembly Hall mérite le détour. D’abord parce qu’en journée, vous pouvez faire la queue presque avec les mariés pour acheter votre place de concert. Et pour le noms des artistes : Blonde Redhead, Meilyr Jones, Cat Power, Wolf People, la crème de la crème de l’indie rock. Une fois dans la salle, il y a un côté salle des fêtes improbable mais aussi une ambiance de quartier, vraiment bien plaisante. 

invisible-dot-live-at-the-chapel-c-alex-brenner-please-credit-_dsc5712-616x448

Dans une église 

C’est fou ce qu’on peut faire dans une église à Londres. Mais pour le sport, on repassera. Par contre pour chiller pourtant pas. Et question zénitude, l’Union Church n’est pas en reste. Bon pour le pogo, c’est plutôt chaloupé avec une sélection de folk bien senti. Et croyez- moi Fionn Regan, Tom Grennan ou Joan Osborne dans l’édifice gothique, ça dépote. ça fait même frissonner quand les trémolos et les notes de guitare sont sublimées avec un écho parfait et même rire quand les musiciens font mumuse dans la chaire. Un dernier mot? Si on frémit, ce n’est pas forcément qu’une histoire d’émotion, l’écharpe de Noël peut encore servir… 

Solène L. 

Pour d’autres sorties, suivez-moi :

instagram-4096-black-1024x1024logo-facebook-avec-des-coins-arrondis_318-9850twitter-logo-black-square

 

Nos réseaux sociaux :

instagram-4096-black-1024x1024logo-facebook-avec-des-coins-arrondis_318-9850twitter-logo-black-square

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

12   156
11   158
16   232
11   230
18   249